Waed Bouhassoun

La joueuse de luth et chanteuse syrienne Waed Bouhassoun possède un timbre de voix d’une qualité rare, une de ces fameuses voix de la chanson arabe des années 1930, c’est son père qui l’initie au oud alors qu’elle n’a que 7 ans.
En Syrie, elle va très vite enchaîner les concerts, notamment à l’Opéra de Damas. Elle se produit plus tard avec succès à Paris à la Maison des Cultures du Monde et à l’Institut du Monde Arabe.
En 2006, elle est l’invitée de nombreux festivals et en 2008, dans le Salon des Ambassadeurs de l’Alhambra de Grenade, elle est, avec Curro et Carlos Piñana, la vedette du concert d’inauguration de « Damas capitale culturelle du monde arabe ». Elle y interprète, en s’accompagnant au oud, des poèmes de Wallada et d’Ibn Zaydoun qu’elle a mis en musique. Le concert est retransmis par plusieurs télévisions du monde arabe.
En mars 2008, elle présente, en création mondiale à l’Auditorium de l’Opéra Paris-Bastille dans le cadre du Festival de l’Imaginaire, des poèmes chantés de la mystique Rabi’a al’Adawiya.
Dans les années qui suivent, elle reçoit de nombreuses récompenses et s’impose en Europe, seule ou accompagnée.
Elle est souvent présente dans les ensembles de Jordi Savall, avec qui elle a enregistré récemment plusieurs disques, et participe activement au projet Orpheus XXI.

Dates passées

jeu
12
sep

19h

Baroque

Opéra Comédie